• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

diogène

diogène

Se lever le matin,
j'en ai de plus en plumard...

Tableau de bord

  • Premier article le 02/08/2014
  • Modérateur depuis le 06/09/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 18 1495 311
1 mois 0 25 0
5 jours 0 13 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 74 72 2
1 mois 2 2 0
5 jours 2 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • diogène diogène 28 juin 12:11

    @Bernard Mitjavile

    ça ne m’étonne pas

  • diogène diogène 28 juin 10:01

    Même les juifs athées sont fiers d’être juifs, mais ils sont les seuls à avoir le droit de le proclamer.

    Si moi je dis qu’un juif auto-proclamé est juif, je suis aussitôt taxé d’antisémitisme.
    Question de légitimité, sans doute ? Ou de supplément d’âme ?

  • diogène diogène 27 juin 17:41

    @rosemar

    la mouche du coche a écrit : « Article... écrit par ... une mal-baisée. »


    est-ce vrai ?
    Répondez, Rosemar !
    Les Français ont besoin de savoir !

  • diogène diogène 27 juin 13:00

    @rogal

    certains effets sont produits par des causes différentes, mais les mêmes effets produisent les mêmes causes. Votre raisonnement est un sophisme.

  • diogène diogène 27 juin 11:53

    @rogal

    il n’y a pas que le vocable (conjoint, mari, épouse, etc...), il y a le contenu du vocable. Si le signifiant est indépendant du signifié a priori, il ne l’est pas a posteriori).

    L’auteur insiste (lourdement à mon avis) sur l’idée de chos et de propriété ! Or, dans l’inconscient collectif, le mariage est bien un contrat qui officialise une « transaction » plus qu’il n’établit une relation. Dans l’inconscient collectif et dans la société qui était encore rurale il y a deux générations, la conclusion des mariages était avant tout la gestion d’un patrimoine foncier et artisanal. Le mot « cheptel » a donné le mot « capital ». Le maitre du domaine (dominus) exerçait effectivement son pouvoir sur les éléments du patrimoine, et l’épouse en faisait aprtie, ainsi que les enfants des deux sexes dont seulement le fils ainé avait vocation à devenir un nouveau maitre. C’est cette mentalité là qui est présente dans les têtes, et pas seulement chez les chrétiens.

    Les couples qui se « pacsent » ont au départ réfléchi sur cette difficulté. J’ignore si, avec le temps, les males se comportent mieux que les maris. Mais, au moins, ils ont eu un jour la volonté de formaliser une relation en prenant un engagement et non pas de réaliser une bonne affaire par une acquisition avantageuse. Le mariage est un archaïsme et la violence conjugale une conséquence !






Palmarès