• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Qatar : premier résultat de la danse du sabre ?

Qatar : premier résultat de la danse du sabre ?

Don Corleone posa la main sur l'épaule de son nouveau vassal et lui dit : "C'est bien. Vous l'aurez, votre justice. Un jour (et il se peut fort bien que ce jour n'arrive jamais) je ferai appel à vous et je vous demanderai de me rendre, à votre tour, un petit service. Jusque-là, considérez ce qui sera fait pour vous comme un présent de ma femme, la marraine de votre fille."

Ce jour qui aurait pu ne jamais arriver est bien arrivé.

A peine Don Corleone était-il rentré à la maison blanche), que trois états arabes du Golfe et trois autres pays ont mis le Qatar au ban diplomatique, en l’accusant de soutenir les « groupes terroristes » et l'Iran.

Le pays de l’émir Tamim ben Hamad Al Thani, monarque de droit divin, se retrouve brusquement rejété par ses voisins l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et Bahreïn auxquels se sont joints l'Egypte, les Maldives et les trois gouvernements rivaux de Libye (une prouesse remarquable mais rarement remarquée).

Tous ces pays ont déclaré qu'ils allaient expulser les diplomates qatariens et donneraient aux ressortissants Qatariens 14 jours pour partir. La plupart des compagnies aériennes de ces pays ont suspendu leurs liaisons avec Doha. L'Arabie saoudite a également fermé la frontière terrestre par laquelle le Qatar importe la plus grosse partie de l’alimentation, ce qui a provoqué un assaut sur les supermarchés. Aussitôt, le président iranien de l'association des exportateurs agricoles, M. Reza Nourani, a déclaré qu’un ravitaillement pourrait être envoyé dans les 12 heures.

L'Arabie saoudite a déclaré qu'elle avait pris cette décision en raison du soutien du Qatar à divers groupes terroristes et sectaires visant à déstabiliser la région, et en particulier les Frères musulmans, Al-Qaida, Isis et les groupes soutenus par l'Iran dans la province de l'Est du Royaume saoudien.

Le ministère égyptien des affaires étrangères a accusé le Qatar de prendre des "positions antagonistes" et a déclaré que "toutes les tentatives pour l'empêcher de soutenir ces groupes terroristes avaient échoué".

Le journal israélien Haaretz a rapporté que le Qatar, sous la pression de ses voisins, avait déjà demandé aux membres du Hamas de Palestine – jusque là protégé par l’émir - de quitter le pays pour rejoindre le Liban, la Malaisie et la Turquie.

L'Arabie saoudite a déclaré que les troupes qatariennes seraient retirées de la coalition des neuf pays avec lesquels elle fait la guerre contre son voisin du sud : le Yémen.

Si le gouvernement égyptien est bien en prise avec les insurrections d'Isis et des Frères musulmans, l'Arabie saoudite quant à elle est accusée de continuer à utiliser Al-Qaida comme force indirecte en Syrie et dans les combats qu’elle « soutient » avec les EAU au Yémen.

Pr contre, l'Iran fournit une aide logistique à la Syrie et à l'Irak dans leurs guerres contre Isis et Al-Qaïda.

Le Qatar héberge le quartier général de l'armée américaine dans la région, et des avions de la coalition dirigée par les États-Unis bombardent la Syrie et l'Irak depuis la base aérienne al-Udeid.

Le ministère des Affaires étrangères du Qatar a déclaré : "Cette campagne d'intimidation repose sur des mensonges qui ont atteint le niveau de l’affabulation".

M. Hamid Aboutalebi, conseiller du président iranien Hassan Rouhani, a tweeté : "Ce qui se passe est le premier résultat de la danse du sabre", une référence à la récente visite du président américain Donald Trump qui a participé à ce rituel traditionnel lors de sa visite en Arabie Saoudite.

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a déclaré : "Nous sommes attristés par la situation actuelles. Nous allons fournir tout type de soutien pour que la situation soit normalisée. "

"Qui va moucharder chez le Parrain s'en tire toujours avec la peau des autres." - Alexandre Issaïevitch Soljenitsyne - Une journée d'Ivan Denissovitch (1962)


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • blablablietblabla blablablietblabla 6 juin 14:43

    Bonjour , si il n y avait pas l’oncle US tous les états monarchique du golf auraient disparu depuis longtemps de la région , vu qu’ils sont très mal vu par l’ensemble des musulmans .

    Ce jour viendra surtout en ce qui concerne la famille régnante en Arabie Séoudite , il leur arrivera tout comme leur ancêtre qui gouvernaient l’empire arabe au VIII siècle la dynasties omeyyades , ils ont tous été massacré sauf un qui a réussi à foutre le camps !


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 6 juin 14:54

      @blablablietblabla

      Merci pour votre commentaire
      S’il est exact que ces chefs d’états fantoches ne doivent leur survie qu’aux USA et à leur politique du chaos destiné à contrôler ressources et échanges commerciaux à leur profit, les états en question doivent leur existence à la rivalité entre la France et la Grande-Bretagne qui se sont partagées les restes de l’empire ottoman pour consolider leurs empires respectifs.

      Je pense comme vous que l’hégémonie américaine est en déclin et que les pantins locaux seront les premiers fusibles qui sauteront avant que le moteur principal se court-circuite. Espérons seulement que les peuples du Moyen-Orient sauront construire autre chose que le rêve de reconquista qui anime le calife d’Ankara, Erdogan, et qu’ils échappent aussi au gros appétit des Chinois. En général, un empire en chasse un autre.

    • Le vengeur 7 juin 19:07

      @Jeussey de Sourcesûre
      La rivalité ?
      Soudan, Egypte, Irak, Jordanie, Koweit, Arabie, Yemen, EAU, Qatar, et pour couronner le tout la création d’Israel... Alors c’est vrai qu’à nous autres les grenouilles, il nous reste le Liban et la Syrie et une bonne influence auprès du Chah... Mais n’allez pas raconter au monde que la France a une si grande part dans le merdier qui a remplacé la sublime porte. Les anglais sont assez grands pour porter leur part de responsabilité dans toute la merde qu’ils ont chié sur le monde.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 8 juin 08:02

      @Jeussey de Sourcesûre

      Moon of Alabama a publié un excellent article dont voici un extrait :

      « Les Saoudiens accusent le Qatar de soutenir les terroristes. C’est comme si la Grande-Bretagne accusait les États-Unis d’impérialisme, ou si la mafia coupait les ponts avec le crime organisé pour cause de gangstérisme. .../…. Seulement voilà, les Saoudien trouvent tout simplement que le Qatar plus « libéral » soutient les « mauvais » terroristes. »


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 8 juin 08:05

      @Jeussey de Sourcesûre

      Traduction de l’article cité dans le précédent commentaire


    • baldis30 12 juin 08:13

      @Le vengeur
      N’oubliez pas qu’il y a une autre nation qui a semé en douce un beau b....l au Moyen-Orient et ce depuis 150 ans ... Le responsable... Bismarck et la doctrine BBB ( Berlin. Byzance. Bagdad). avec déjà en vue le pétrole car après Bismarck, l’Allemagne aurait bien ajouté un quatrième B ... Bassora... un port ...

      Ceci a été concrétisé par l’alliance pendant la guerre 1914 - 1918, puis conduisit à la chute de l’empire Ottoman, en même temps que les chutes de l’empire allemand et de l’empire austro-hongrois...


    • baldis30 12 juin 12:19

      @baldis30
      complément sur ceux qui excitent les populations :

      http://french.almanar.com.lb/446675


    • Le Panda Le Panda 6 juin 14:56

      Bonjour,

      A peine Don Corleone était-il rentré à la maison blanche), que trois états arabes du Golfe et trois autres pays ont mis le Qatar au ban diplomatique, en l’accusant de soutenir les « groupes terroristes » et l’Iran.

      « Il ne peut y avoir de fumage et le feu sans une source de chaleur j’en parle dans mon article, mais je vise le massacre de Londres. Puis dire que le Qatar s’empare de plus en Europe de la majorité de nos richesses. N’étant pas partisan du PSG ? JE SUIS SATISFAIT que toutes les équipes aient perdus toutes compétitions à regrets pour les joueurs. Mais tout ne s’achète pas, surtout la vie comme disait »Nielsen« Un article qui dit bien ce qui se passe »


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 6 juin 15:05

        @Le Panda

        Bonjour Le Panda

        Comme dans toutes les mafias, tout peut s’acheter dans ce milieu

        Mais les mafias ont leurs règles et leurs lois : le silence (omerta) et l’honneur (le respect de la parole données). Dans ces gangs mondialisé, on peut tricher comme au pocker, mentir comme des arracheurs de dents, flamber (c’est même conseillé), tuer, voler... comme au far-west, mais il faut respecter l’omerta et la parole donnée.

        L’émir du Qatar a du oublier les bases de ce code.



      • Xenozoid Xenozoid 6 juin 14:59

        attention


        je ne suis pas sur que de dire que le qatar a été viré est vrais enfin c’est le contraire.le 31 mai,dans l’édition de Asian Times reporte que le qatar a rompu les lien avec le monde arabe et les Ëtats unis
        pour supporter l’iran et les frêres musulmans

        At the Riyadh summits, the heads of government appeared to agree to keep Iran in political and economic quarantine – even though Iran and Qatar have a strong relationship. They also appeared to agree to try to counter the Muslim Brotherhood. The Muslim Brotherhood is blacklisted in Saudi Arabia, the United Arab Emirates and Egypt, but has a privileged status in Qatar. The chief ideologue of the Muslim Brotherhood, Yusuf al-Qaradawi, is a celebrity in Doha. He has unparalleled direct access to the emir and the emir’s father and predecessor, Hamad bin Khalifa al-Thani.

        Two days after his return from Riyadh, the emir made a speech at a military ceremony, which was broadcast on state-run television. He spoke of his excellent relations with Iran, describing the Iranians as “stabilizers” of the region who “cannot be ignored.” The emir disputed the implication of the US position at the Riyadh summits, saying : “Nobody has the right to accuse of us of terrorism, just because they declare the Muslim Brotherhood a terrorist group or because they are not ready to tolerate the kind of resistance embraced by Hamas or Hezbollah.” And he took a swipe at Saudi Arabia, saying : “The real danger lies in the behavior of certain governments which have bred terrorism themselves, by adopting an extreme version of Islam.”

        j’ai pas envie de tout traduire sauf si on me le demande

        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 6 juin 15:13

          @Xenozoid

          Très intéressant, merci.
          Le problème, c’est qu’il est plus difficile de suivre l’évolution des relations de l’organisation des frères musulmans avec tel ou tel état, d’une année à l’autre, la cartographie est bouleversée et donne l’impression d’incohérences, alors que la géopolitique des états-unis permet de comprendre les enjeux et les alliances.

        • Xenozoid Xenozoid 6 juin 15:16

          @Jeussey de Sourcesûre

          d’ou l’importance des détails

        • Xenozoid Xenozoid 6 juin 15:21

          @Xenozoid

          et toi merci pour tes articles

        • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 7 juin 09:40

          @Xenozoid


          Eh bien moi, je vous le demande. Traduisez tout ça en français, SVP.
          Par avance, merci.

          Cordialement.

          Thierry Saladin

        • attis attis 7 juin 11:41

          @Thierry SALADIN

          Au sommet de Riyad, les chefs de gouvernement ont semblé s’être mis d’accord pour mettre l’Iran en quarantaine - même si l’Iran et le Qatar ont une relation forte. Ils ont aussi semblé s’être mis d’accord pour contrer les Frères Musulmans. Les Frères Musulmans sont placés sur une liste noire en Arabie Saoudite, en Egypte et aux Emirats Arabes Unis, mais bénéficient d’un statut privilégié au Qatar. L’idéologue en chef des Frères Musulmans, Yusuf al-Qaradawi, est une célébrité à Doha. Il dispose d’un accès direct et sans aucune comparaison à l’émir et à son père et prédécesseur, Hamad bin Khalifa al-Thani.
           
          Deux jours après son retour de Riyad, l’émir a prononcé un discours lors d’une cérémonie militaire, qui fut diffusé sur la télévision d’état. Il a évoqué ses excellentes relations avec l’Iran, décrivant les iraniens comme des « stabilisateurs » de la région qui « ne peuvent être ignorés ». L’émir a remis en cause les implications de la position américaine au sommet de Riyad, en déclarant : « Personne n’a le droit de nous accuser de terrorisme, au simple motif qu’ils déclarent que les Frères Musulmans sont un groupe terroriste, ou parce qu’ils ne sont pas prêts à faire face au type de résistance imposée par le Hamas ou le Hezbollah. » Et il a lancé une pique à l’Arabie Saoudite en déclarant : « Le véritable danger se trouve dans le comportement de certains gouvernements qui ont eux-mêmes incubé le terrorisme, en adoptant une version extrême de l’islam ».

        • Xenozoid Xenozoid 7 juin 19:52

          @attis
          merci,j’avais pas trop envie ,un peu crevé....merci de l’avoir fait


          j’etait en fait en train de traduire un article /interview sur/par Huxley,mais en lisant ton profil ici, j’ai vu que tu avait fait du travail...déja
          et donc je me demande si tu as du temps,car moi je ne le trouve plus.
          de plus j’ai perdu plein de data dernierement ,ma traduction n’avait pas de back up
          je me donne 1 semaine pour le retraduire
          je te donne le lien en anglais..
          je reviendrais après parler de cela sous ton article déja traduit ici
          je n’ai pas beaucoup de temps et pour être honnete agoravox,m’ennuit en ce moment,tellement prévisible


        • attis attis 7 juin 21:15

          @Xenozoid
          J’avais voulu traduire cette conférence il y a quelques temps, mais je me suis rendu compte que le boulot avait déjà été fait. Je n’arrive plus à retrouver où la trad a été postée, mais tu devrais pouvoir la dénicher.


        • Trelawney Trelawney 6 juin 15:11

          Lorsque l’Arabie saoudite traite son voisin de « pays terroriste », j’aurai tendance à regarder avec intérêt ce pays voisin.

          Donc si j’ai bien compris : L’Iran et le Qatar sont en train de nouer des alliances et ca ne plait pas aux autres voisins. Trump leur annonce que l’ennemi est l’Iran et hop les sunnites tapent sur le maillon faible : Doha. 
          Le hic, c’est que Ryad est à une poignée de cailloux de l’Iran et de ses missiles. Et comme la légion étrangère a quitté Abou Dabi et ses émirs pour le Larzac, on pourra regarder cela en spectateur et laisser se débrouiller Trump avec sa merde. On le verra à la manoeuvre, mais j’ai comme l’impression que la ruse et la stratégie n’est pas son fort

          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 6 juin 15:16

            « @Trelawney

             »j’ai comme l’impression que la ruse et la stratégie n’est pas son fort"... mais la merde, oui.


            cela dit, Trump n’est pas tout seul et on sait à quel point l’état profond américain et les globalistes continuent à agir en coulisses.

          • Trelawney Trelawney 6 juin 15:53

            @Jeussey de Sourcesûre
            Lorsque Sadam Husein a voulu envahir le Koweit, il a averti l’ambassadrice américaine. Cette dernière qui ne comprenait pas trop ce que lui disait ce président dictateur lui a répondu « faite comme vous voulez » et n’a même pas averti le président Bush père de cet entretien. Boum première guerre du golfe !

            Trump qui rêve de contrat juteux avec l’Arabie saoudite balance à Ryad devant tous les bédouins présents : « Notre ennemi c’est l’Iran ». Les bédouins n’ont pas attendu longtemps pour le prendre au mot. Maintenant il va faire quoi le Trump si ça s’aggrave ? Il va envoyer des soldats américains pour la guerre du golfe numéro 3 ? Et que diront les Macron, Merkel, May etc ? « passe devant on arrive »

            Si c’est comme cela qu’ils agissent en coulisse , il vaudrait mieux qu’ils arrêtent tout de suite. J’imagine bien Poutine entrain de se tordre de rire dans son bureau

          • gaijin gaijin 6 juin 18:35

            @Trelawney
            «  Cette dernière qui ne comprenait pas trop ce que lui disait ce président dictateur lui a répondu « faite comme vous voulez » »
            vous rigolez ? elle a parlé depuis ( elle a pas aimé faire fusible ) : elle avait l’ordre de laisser entendre a saddam qu’on lui laissait la bride sur le cou .....


          • Trelawney Trelawney 7 juin 07:21

            @gaijin
            Elle peut dire ce qu’elle veut April, c’est bien elle qui a fait la couille. Elle a d’ailleurs récidivé en Somalie en Octobre 93 (Bataille de Mogadiscio), mais ça c’est une autre histoire.



          • baleti baleti 11 juin 13:22

            @Trelawney


            Tu y crois a une couille faite deux fois.

            La CIA a été accuser d’avoir organiser l’invasion de l’Irak avec sadam, fallait un pigeon pour porter le chapeau. Et surtout pas juger sadam devant les instance international, c’est pour cela qu’il a été pendue, sans procès, pour faire croire a ........

            Trump devient de plus en plus un mouton docile, il apprend la politique 
            L’oeil du haut de la pyramide guette

          • baldis30 12 juin 08:20

            @Trelawney
            bonjour,

            « Lorsque l’Arabie saoudite traite son voisin de « pays terroriste », j’aurai tendance à regarder avec intérêt ce pays voisin. »

            Entre fins connaisseurs ils ont naturellement des échanges courtois ... qu’allez-vous donc supposer ?  smiley


          • Leonard Leonard 6 juin 16:30

            Et Trump qui tweet : « peut être le début de la fin de l’horreur du terrorisme »

            Alors qu’il était avec les Saoud la semaine dernière...

            Ils ont l’air de se faire de bonne blague via tweeter 

            • Oceane 6 juin 20:34

              Cette histoire c’est l’hôpital qui se fout de la charité ! Combien de Saoudiens le fameux 11 septembre et combien de Qataris ?

              Je croyais que des citoyens américains portaient plainte contre l’Arabie Saoudite sur le 11 septembre. Où en est-elle ?

              Ces bédouins bedonnants sont décidément impayables !


              • baleti baleti 11 juin 13:25

                @Oceane


                «  »Je croyais que des citoyens américains portaient plainte contre l’Arabie Saoudite sur le 11 septembre. Où en est-elle ?«  »

                Au même point, que la plainte, des citoyens américain, contre le gouvernement américain, l’administration Bush.

              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 6 juin 21:26
                «  »Qatar : premier résultat de la danse du sabre ?«  »

                Non, ce sont les « Premiers pas dans la Marche de l’Empereur » !

                • popov 7 juin 16:46

                  @Mohammed MADJOUR


                  Bonjour

                  Cela fait longtemps que le Qatar donne l’impression de boxer au dessus de son poids.

                  Tout le contraire de l’Oman dont on n’entend jamais parler, qui pratique un islam à mi-chemin entre le chiisme et le sunnisme, qui se tient à équidistance de l’Arabie Saoudite et de l’Iran, qui ne bombarde pas le Yémen, qui a laissé construire des temples hindous dans sa capitale, et qui parvient à se développer plus vite que ses voisins plus riches.

                • baldis30 12 juin 08:26

                  @popov
                  bonjour,

                  Voilà le nom qu’il fallait prononcer mais tout le monde l’oublie.... et pourtant ... et pourtant les ibadites constituent le modèle ....

                  Quand on voit le chemin parcouru en quarante ans ( l’un des plus faibles taux mondiaux d’analphabétisme pour les moins de quarante ans ...), et il n’y a pas que ça ....

                  Ah oui mais Oman n’a pas beaucoup de pétrole.....mais assez pour son développement intelligent ! Danger mortel le sultan ( un sultan pas un émir...) dirige quelquefois l’orchestre symphonique oulalalalala ...


                • Citoyen de base 6 juin 21:37

                  Merci pour votre article, Pour autant il ne me révèle pas les raisons cachées de cette mise au ban du Quatar, et je pense qu’il y’en a... Cette rupture brutale entre les deux principaux parrains du terrorisme islamiste au Moyen-orient laisse planer un inquiétant soupçon de vendetta qui ne se contiendra pas au Golfe persique...


                  • porcinet 7 juin 22:49

                    @Citoyen de base
                    Au Moyen Orient et dans les relations inter golfe persique, quand il y a un changement de stratégie et des interrogations légitimes sur ces changements imprévus, il faut toujours savoir qui est la plus concernée, la plus dissimulée et la plus retorse des parties prenantes :

                    -L’Arabie Saoudite ? elle est sur le droit fil de son allégeance aux Etats Unis depuis des décennies qui la lie en tant que pourvoyeuse de pétrole ad libitum, de djihadistes mercenaires en quantités industrielles en vue d’attaques ciblées sur des Etats souverains qu’ils soient européens, russes, chinois ou asiatiques....et pour des raisons qu’il ne faudra jamais dévoiler sur les Etats Unis eux-mêmes (11 septembre 2001). Mais actuellement son ennemi intime et principal est l’Iran chiite, Donald Trump s’est personnellement impliqué auprès de l’A.S pour souffler bruyamment sur les braises et activer les conflits inter-communautaires, religieux et inter régionaux.

                    Les USA ? Le but principal de l’intervention de Trump est de réactiver les guerres civiles au proche orient afin d’affaiblir encore plus la cohésion entre musulmans y compris entre musulmans sunnites, le conflit entre sunnites et chiites étant déjà hyper instrumentalisé par la guerre Iran/Irak (Saddam Hussein/Khomeiny) et par les différentes invasions bushiennes qui lui ont succédé. La finalité de toutes ces guerres par procuration étant l’appropriation des richesses minières et énergétiques et de faire la place nette pour les visées hégémoniques d’Israël sur le Moyen Orient.

                    -Le Qatar ? Sa mise en cause par l’Arabie Saoudite et ses alliés du Golfe semble être une simple remise au pas d’un Etat qui avait pris des libertés avec l’Iran qui est son vis avis persique, mais dont l’idéologie djihadiste n’a rien a envier à celle de l’Arabie Saoudite. La rodomontade des Saoudiens et alliés ressemble plus à une injonction faite au Qatar de rentrer dans le rang face à l’Iran. Il n’en reste pas moins qu’il reste une rivalité entre Frères musulmans et Wahabites savamment entretenue par certains pays qui savent garder les fers au feu.

                    - Israël ? Comme par hasard, le pays le plus discret dans ces conflits est celui qui en attend le plus de résultats. Les guerres civiles inter religieuses l’intéressent au plus haut point, la faillite des Etats de droit laïcs aussi, surtout s’ils sont d’obédience socialiste, les points de non-retour (faillite humanitaire et chaos sécuritaire) sont un régal pour cet Etat qui ne vit que d’apports massifs financiers et militaires des Etats Unis dont la diaspora travaille jour et nuit pour le soutenir envers et contre tout.

                    A vous de voir qui est le maître d’œuvre de ce salmigondis meurtrier ! 

                     


                  • phan 7 juin 08:15

                    SC Bastia avait raison trop tôt ? : «  Le Qatar finance le PSG... et le terrorisme.  » - le 10/01/2015


                    • baldis30 7 juin 09:36

                      @phan
                      bonjour,

                      Que la crise actuelle nous débarrassât du PSG, ce serait parfait !


                    • phan 7 juin 11:21

                      @baldis30
                      Racheté le 5 avril 2013 par le Qatar, le Printemps est arabe même à Paris. J’espère que le Mondial 2022 se jouerait en hiver à Doha !


                    • baleti baleti 11 juin 13:29

                      @phan

                      SC Bastia avait raison trop tôt ? : «  Le Qatar finance le PSG... et le terrorisme.  » - le 10/01/2015


                      C’est la poule qui chante, qui a fait l’oeuf.

                      • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 7 juin 11:05

                        @Tulipe

                        salut milla...ça va ?


                      • baldis30 7 juin 09:34

                        bonjour,

                        dans le m.... actuel au Moyen-Orient celui qui a compris n’a surtout rien compris ...

                        l’article d’ailleurs le montre bien tant les intérêts sont entremêlés et les USA sont les plus gênés parce qu’ils sont impliqués dans tous les mauvais coups qui se passent dans la région.

                        Il n’est pas nouveau que pour des raison géologiques ( ici le pétrole) ils sèment ou encouragent partout le désordre et la discorde (Yougoslavie) , éventuellement au profit indirect de leurs caniches locaux . Mais au Moyen-Orient ils ont dépassé les bornes de la stupidité et depuis longtemps ... et leurs caniches ( G.B., Allemagne et France) ont suivi benoitement ! ( Sauf Chirac en Irak, mais depuis....) . 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès